Vivre chaque seconde de nos vies dans une perspective d’éternité !

Vivre chaque seconde de nos vies dans une perspective d’éternité !
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Première lecture

« Voici une foule immense que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues » (Ap 7, 2-4.9-14)

Lecture de l’Apocalypse de saint Jean

Moi, Jean,
    j’ai vu un ange
qui montait du côté où le soleil se lève,
avec le sceau qui imprime la marque du Dieu vivant ;
d’une voix forte, il cria aux quatre anges
qui avaient reçu le pouvoir de faire du mal à la terre et à la mer :
    « Ne faites pas de mal à la terre,
ni à la mer, ni aux arbres,
avant que nous ayons marqué du sceau
le front des serviteurs de notre Dieu. »
    Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau :
ils étaient cent quarante-quatre mille,
de toutes les tribus des fils d’Israël.

    Après cela, j’ai vu :
et voici une foule immense,
que nul ne pouvait dénombrer,
une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues.
Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l’Agneau,
vêtus de robes blanches, avec des palmes à la main.
    Et ils s’écriaient d’une voix forte :
« Le salut appartient à notre Dieu
qui siège sur le Trône
et à l’Agneau ! »
    Tous les anges se tenaient debout autour du Trône,
autour des Anciens et des quatre Vivants ;
se jetant devant le Trône, face contre terre,
ils se prosternèrent devant Dieu.
    Et ils disaient :
« Amen !
Louange, gloire, sagesse et action de grâce,
honneur, puissance et force
à notre Dieu, pour les siècles des siècles ! Amen ! »
    L’un des Anciens prit alors la parole et me dit :
« Ces gens vêtus de robes blanches,
qui sont-ils, et d’où viennent-ils ? »
    Je lui répondis :
« Mon seigneur, toi, tu le sais. »
Il me dit :
« Ceux-là viennent de la grande épreuve ;
ils ont lavé leurs robes,
ils les ont blanchies par le sang de l’Agneau. »

    – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 23 (24), 1-2, 3-4ab, 5-6)

R/ Voici le peuple de ceux qui cherchent ta face, Seigneur. (cf. Ps 23, 6)

Au Seigneur, le monde et sa richesse,
la terre et tous ses habitants !
C’est lui qui l’a fondée sur les mers
et la garde inébranlable sur les flots.

Qui peut gravir la montagne du Seigneur
et se tenir dans le lieu saint ?
L’homme au cœur pur, aux mains innocentes,
qui ne livre pas son âme aux idoles.

Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,
et de Dieu son Sauveur, la justice.
Voici le peuple de ceux qui le cherchent !
Voici Jacob qui recherche ta face !

Deuxième lecture

« Nous verrons Dieu tel qu’il est » (1 Jn 3, 1-3)

Lecture de la première lettre de saint Jean

Bien-aimés,
    voyez quel grand amour nous a donné le Père
pour que nous soyons appelés enfants de Dieu
– et nous le sommes.
Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas :
c’est qu’il n’a pas connu Dieu.
    Bien-aimés,
dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu,
mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté.
Nous le savons : quand cela sera manifesté,
nous lui serons semblables
car nous le verrons tel qu’il est.
    Et quiconque met en lui une telle espérance
se rend pur comme lui-même est pur.

    – Parole du Seigneur.

Évangile

« Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! » (Mt 5, 1-12a)

Alléluia. Alléluia.
Venez à moi,
vous tous qui peinez sous le poids du fardeau,
dit le Seigneur,
et moi, je vous procurerai le repos.
Alléluia. (Mt 11, 28)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    voyant les foules, Jésus gravit la montagne.
Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui.
    Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait.
Il disait :
    « Heureux les pauvres de cœur,
car le royaume des Cieux est à eux.
    Heureux ceux qui pleurent,
car ils seront consolés.
    Heureux les doux,
car ils recevront la terre en héritage.
    Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice,
car ils seront rassasiés.
    Heureux les miséricordieux,
car ils obtiendront miséricorde.
    Heureux les cœurs purs,
car ils verront Dieu.
    Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés fils de Dieu.
    Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
car le royaume des Cieux est à eux.
    Heureux êtes-vous si l’on vous insulte,
si l’on vous persécute
et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous,
à cause de moi.
    Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les cieux ! »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Christ, que la grâce abondante de notre Seigneur se déverse dans nos vies. Aujourd’hui, en nous listant les béatitudes, le Seigneur Jésus nous invite également à nous demander quelle est la plus grande cause de malheur dans notre vie ? D’où vient que plusieurs fois nous laissons le malheur entrer dans notre vie ? Qu’est ce qui nous fait véritablement souffrir ?

Le Seigneur Jésus nous cite une liste d’aptitudes qui nous rendent heureux, la pauvreté de cœur, la douceur, la miséricorde, la pureté de cœur, la paix, la justice et aussi ceux qui sont capables de pleurer, donc de reconnaître qu’ils ont besoin d’aide. Toutes ces aptitudes se résument dans la première : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des cieux est à eux ». Le pauvre de cœur a tout parce qu’il n’a rien. Son bonheur vient de ce qu’il sait que tout ce qu’il est et tout ce qu’il a vient de Dieu. Il sait qu’il n’est qu’un souffle que Dieu anime sur la terre et que sa vie en réalité ne dépend que de Dieu.

Le vrai malheur nous frappe lorsque nous considérons les évènements par le petit prisme de notre entendement, de notre logique ou de la logique du monde. Un évènement triste nous frappe et nous voilà abattu et désespéré, pourtant si nous essayions d’adopter la posture de Dieu face à ce qui nous arrive, nous rendrions plutôt grâce et la paix reviendrait s’installer dans nos cœurs.

Le pire des malheurs c’est encore de vivre sa vie comme si elle ne dépendait pas de Dieu, comme si nous n’aurons pas de compte à rendre. C’est encore une perspective limitée car notre vie sur la terre est infiniment courte comparée au temps à passer dans l’éternité. Alors si nous épousons la logique du monde en laissant s’implanter dans nos cœurs le mensonge, la rancune, l’orgueil, le vol, l’impudicité. Nous nous faisons du mal à nous-mêmes car notre vie qui n’est qu’un souffle, nous sera reprise et nous serons jugés sur nos actes.

. Nous devons agir en nous rappelant que nous ne sommes que de passage sur terre, que chacune de nos actions sera jugée. Nous devons agir et faire le bien pour que d’autres puissent profiter des fruits de ce que nous avons semé par notre labeur et ainsi découvrir Dieu par nos actions.

Est-ce vraiment la fin de ma vie parce que j’ai perdu telle opportunité, parce que je n’ai pas d’enfant, pas de mari, pas encore de travail ? Est-ce que pour cela je dois désobéir à Dieu, entrer dans des sectes, des affaires frauduleuses parce que je veux être artisan de mon propre bonheur ? Si on m’a licencié aujourd’hui, pourquoi ne pas regarder avec les yeux de Dieu et me dire que c’est plutôt une occasion pour moi de saisir une autre opportunité que Dieu m’offrira ?

Nous devons regarder chaque évènement qui nous arrive en bien ou en mal en la considérant dans l’immensité de l’éternité. J’ai pu faire un bien : gloire à Dieu pour cela. Est-ce un malheur qui m’arrive, je prends cela dans la foi. J’ai perdu un enfant : merci Seigneur pour le temps passé ensemble, que son âme repose auprès de toi.

Le vrai bonheur c’est de voir toute chose avec les yeux de Dieu, d’agir comme Dieu agira, dans une perspective de Dieu. Vivre dans le temps présent, mais dans une perspective d’éternité, tout voir dans l’immensité de l’éternité et nous serons plus heureux.  

Prions

Seigneur accorde nous la grâce de considérer chaque chose qui nous arrive dans une perspective plus large et de vivre sur la terre en marquant le temps présent tout en sachant préparer notre éternité.

Intercession

Pour tous ceux qui ne sont plus et ne peuvent plus faire de telles méditations, que le Seigneur leur accorde la grâce d’entrer dans la béatitude auprès de lui.

Maman Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Demandons une messe ou faisons une prière pour les disparus de nos familles et pour les victimes de guerres.

Flora Kamta

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 25 =


Read also x