Comment devenir ami de Dieu ? Comment reconnaitre un ami de Dieu ?

Comment devenir ami de Dieu ? Comment reconnaitre un ami de Dieu ?
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres » (Ac 1, 15-17.20-26)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
Pierre se leva au milieu des frères
qui étaient réunis au nombre d’environ cent vingt personnes,
et il déclara :
    « Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse.
En effet, par la bouche de David,
l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas,
qui en est venu à servir de guide
aux gens qui ont arrêté Jésus :
    ce Judas était l’un de nous
et avait reçu sa part de notre ministère.
    Il est écrit au livre des Psaumes :
Que son domaine devienne un désert,
et que personne n’y habite,

et encore :
Qu’un autre prenne sa charge.
    Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés
durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous,
    depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean,
jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous.
Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous,
témoin de sa résurrection. »
    On en présenta deux :
Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus,
et Matthias.
    Ensuite, on fit cette prière :
« Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs,
désigne lequel des deux tu as choisi
    pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique,
la place que Judas a désertée
en allant à la place qui est désormais la sienne. »
    On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias,
qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.

    – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 112 (113), 1-2, 3-4, 5-6, 7-8)

R/ Le Seigneur l’a placé
parmi les princes de son peuple. ou : Alléluia.
(Ps 112, 8)

Louez, serviteurs du Seigneur,
louez le nom du Seigneur !
Béni soit le nom du Seigneur,
maintenant et pour les siècles des siècles !

Du levant au couchant du soleil,
loué soit le nom du Seigneur !
Le Seigneur domine tous les peuples,
sa gloire domine les cieux.

Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ?
Lui, il siège là-haut.
Mais il abaisse son regard
vers le ciel et vers la terre.

De la poussière il relève le faible,
il retire le pauvre de la cendre
pour qu’il siège parmi les princes,
parmi les princes de son peuple.

Évangile

« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis » (Jn 15, 9-17)

Alléluia. Alléluia.
C’est moi qui vous ai choisis du milieu du monde,
afin que vous alliez, que vous portiez du fruit,
et que votre fruit demeure, dit le Seigneur.
Alléluia. (Jn 15, 16)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Comme le Père m’a aimé,
moi aussi je vous ai aimés.
Demeurez dans mon amour.
    Si vous gardez mes commandements,
vous demeurerez dans mon amour,
comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père,
et je demeure dans son amour.
    Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous,
et que votre joie soit parfaite.
    Mon commandement, le voici :
Aimez-vous les uns les autres
comme je vous ai aimés.
    Il n’y a pas de plus grand amour
que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
    Vous êtes mes amis
si vous faites ce que je vous commande.
    Je ne vous appelle plus serviteurs,
car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ;
je vous appelle mes amis,
car tout ce que j’ai entendu de mon Père,
je vous l’ai fait connaître.
    Ce n’est pas vous qui m’avez choisi,
c’est moi qui vous ai choisis et établis
afin que vous alliez,
que vous portiez du fruit,
et que votre fruit demeure.
Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom,
il vous le donnera.
    Voici ce que je vous commande :
c’est de vous aimer les uns les autres. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés dans le Seigneur l’Église fête aujourd’hui saint Mathias. Mathias est celui que l’Esprit Saint a choisi au travers des 11 autres apôtres pour remplacer Judas Iscariote qui a refusé la miséricorde de Dieu en se suicidant. Judas a refusé de demeurer ami de Dieu alors que Mathias était un véritable ami de Dieu, depuis qu’il avait rencontré Jésus, il ne l’avait plus lâché, il marchait en sa présence jour et nuit.

Je nous propose aujourd’hui de méditer sur le thème de l’amitié avec Dieu, puisque l’Évangile de la Cène du Seigneur en parle explicitement et que Mathias en est l’exemple. Nous allons le décliner en deux questions : comment devenir ami de Dieu et comment reconnaitre un ami de Dieu ?

Les 12 apôtres n’étaient plus simplement des serviteurs de Dieu, mais des amis de Dieu. C’est Dieu qui choisit ses amis comme il a choisi Mathias par le Saint Esprit. Le nombre des amis de Dieu n’est pas limité à 12, chacun de nous peut, s’il veut, devenir ami de Dieu.

Pour devenir ami de Dieu, il faut faire ce que Dieu commande. Autrement dit, il faut faire la volonté de Dieu et non sa propre volonté, ou mieux il faut faire sienne la volonté de Dieu, et ne vouloir que ce que Dieu veut. « Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. » Dans le cœur d’un ami de Dieu, il n’y a pas de résistance à la volonté de Dieu. L’ami de Dieu connait la volonté de Dieu, il l’écoute et la met en pratique sans hésiter, sans attendre, sans s’en défendre. L’ami de Dieu brûle d’amour pour la volonté de Dieu, il l’attend, l’espère, le désir à temps et contre-temps. Et qu’est-ce que Dieu commande ? Quelle est la volonté de Dieu ? Elle se résume en une seule chose ou en un seul mot : aimer. Pour devenir ami de Dieu, il faut aimer. Aimer c’est faire, c’est faire ce que Dieu commande. Aimer n’est pas un verbe d’état, mais d’action.

L’amour est l’indicateur premier qui permet de reconnaitre un ami de Dieu. Un autre indicateur qui est un corollaire de ce premier indicateur est le fruit. L’ami de Dieu porte du fruit, un fruit durable, un fruit qui demeure. Le fruit que porte l’ami de Dieu est le bien. L’ami de Dieu ne produit pas les fruits du mal (sentiments négatifs, pensées noires, paroles négatives et destructrices, actions mauvaises etc.) mais il porte les fruits du bien. Les fruits du bien sont des fruits qui demeurent. Le bien ne se perd pas, il demeure. Le mal se perd, détruit et se détruit.

Alors faisons chacun son diagnostic. Sommes-nous déjà au stade de l’amitié avec Dieu ? qu’est-ce qu’il nous faut faire pour y parvenir? Qu’est-ce qui nous tient à cœur, notre volonté ou la volonté de Dieu ? Luttons-nous toujours contre ce que Dieu veut ? Est-ce que notre cœur aime et aime seulement comme le cœur de Dieu ? Quels sont les fruits que nous produisons ?

Prions

Seigneur Dieu éternel et Tout-puissant, toi qui choisit l’Homme malgré sa fragilité pour en faire un ami, forme avec patience nos cœurs souvent très durs, afin qu’ils deviennent comme le tien, des cœurs aimants qui poussent à méditer et à faire le bien. Par Jésus ton fils notre Seigneur. Amen.

Intercession

Nous te prions Seigneur Jésus de faire des chrétiens du monde tes véritables amis, afin que leur amour produise le bien et que le bien triomphe du mal.

Exercice spirituel

Après avoir examiné notre vie, choisissons une attitude qui est contre l’amour et qui nous empêche de devenir ami véritable de Jésus. Décidons de la combattre, combattons-la vraiment et demandons la grâce de Dieu pour parvenir à la changer.

André Kamta Sabang

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =


Read also x