La confiance en Dieu est un moyen sûr pour être heureux

La confiance en Dieu est un moyen sûr pour être heureux
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 1, 26-38)

En ce temps-là,
    l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu
dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
    à une jeune fille vierge,
accordée en mariage à un homme de la maison de David,
appelé Joseph ;
et le nom de la jeune fille était Marie.
    L’ange entra chez elle et dit :
« Je te salue, Comblée-de-grâce,
le Seigneur est avec toi. »
    À cette parole, elle fut toute bouleversée,
et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
    L’ange lui dit alors :
« Sois sans crainte, Marie,
car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
    Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ;
tu lui donneras le nom de Jésus.
    Il sera grand,
il sera appelé Fils du Très-Haut ;
le Seigneur Dieu
lui donnera le trône de David son père ;
    il régnera pour toujours sur la maison de Jacob,
et son règne n’aura pas de fin. »
    Marie dit à l’ange :
« Comment cela va-t-il se faire,
puisque je ne connais pas d’homme ? »
    L’ange lui répondit :
« L’Esprit Saint viendra sur toi,
et la puissance du Très-Haut
te prendra sous son ombre ;
c’est pourquoi celui qui va naître sera saint,
il sera appelé Fils de Dieu.
    Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente,
a conçu, elle aussi, un fils
et en est à son sixième mois,
alors qu’on l’appelait la femme stérile.
    Car rien n’est impossible à Dieu. »
    Marie dit alors :
« Voici la servante du Seigneur ;
que tout m’advienne selon ta parole. »
Alors l’ange la quitta.

     – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés du Seigneur, en ce jour où nous célébrons la Solennité de l’Annonciation du Seigneur, l’évangile nous parle de la confiance en Dieu. En fait, dans cet évangile, Marie reçoit la visite de l’Ange Gabriel qui lui annonce qu’elle enfantera le Fils de Dieu. Marie est surprise et lui pose une question : « comment cela se fera-t-il puisque je ne connais pas d’homme ? » L’Ange la rassure de ce que le Saint-Esprit descendra et la couvrira de la puissance du Très-Haut. Marie n’a peut-être pas bien compris. Mais elle a dit oui. Elle a ainsi offert son fiat à Dieu pour que sa volonté s’accomplisse dans sa vie.

Nous traversons souvent des moments de grande peur, de doute, et parfois nous nous posons les plus grandes questions existentielles. Face à l’incertitude de notre vie, face à la maladie, face à nos échecs académiques, professionnels et familiaux, face à la précarité de la vie, nous nous interrogeons, mais ne comprenons parfois rien. Quelquefois aussi, nous nous posons la question de savoir si notre vie vaut la peine. Et même face à nos projets, nous hésitons souvent car nous ne savons pas si c’est vraiment ce que Dieu prévoit pour nous. Une chose est déterminante : est-ce que nous avons confiance en Dieu ?

Si nous avons confiance en Dieu, il conduira notre vie, et nous mènera, comme Marie, à la réussite malgré le parcours parfois sinueux et incertain. Si nous avons confiance en lui, il saura toujours nous orienter vers la voie la plus sûre. Marie aurait épousé Joseph, elle aurait certainement enfanté. Mais Dieu a voulu qu’elle soit la mère de Jésus. Et elle s’est abandonnée en la puissance de Dieu. Enfanter sans connaître d’homme n’est pas humainement compréhensible. Mais Dieu l’a réalisé pour sa fidèle servante. Il a fait concevoir aussi la vieille Élisabeth qui malgré son âge avancé n’avait cessé de lui faire confiance. Notre vie est souvent bloquée et plongée dans l’impasse. Gardons-nous fidèles au Seigneur et faisons-lui confiance, il saura nous ouvrir le vrai chemin, selon sa volonté, car « rien n’est impossible à Dieu » (Lc 1, 37).

Prions : Seigneur, aide-nous à te rester fidèles malgré toutes nos difficultés, nos doutes ; et donne-nous de savoir te faire confiance en toutes circonstances, même quand nous ne comprenons rien dans les surprises de la vie.

Intercession : Prions pour nous tous qui croyons en Dieu, qu’il augmente notre foi et nous donne le courage pour lui faire confiance même quand tout semble perdu.

Exercice du jour : Repérer un moment de notre vie qui nous a parfois poussés à douter de Dieu, confesser cette faute afin de renouveler notre confiance en Dieu.

FOKO TEMATIO Jules, Grand Séminaire Saint Paul VI, Théologat de Douala-Cameroun


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 2 =


Read also x