Le disciple du Christ n’est pas un envoyé sans boussole !

Le disciple du Christ n’est pas un envoyé sans boussole !
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Lectures de la messe

Première lecture

« Il est temps de chercher le Seigneur » (Os 10, 1-3.7-8.12)

Lecture du livre du prophète Osée

     Israël était une vigne luxuriante,
qui portait beaucoup de fruit.
Mais plus ses fruits se multipliaient,
plus Israël multipliait les autels ;
plus sa terre devenait belle,
plus il embellissait les stèles des faux dieux.
    Son cœur est partagé ;
maintenant il va expier :
le Seigneur renversera ses autels ;
les stèles, il les détruira.
    Maintenant Israël va dire :
« Nous sommes privés de roi,
car nous n’avons pas craint le Seigneur.
Et si nous avions un roi,
que pourrait-il faire pour nous ? »
    Ils ont disparu, Samarie et son roi,
comme de l’écume à la surface de l’eau.
    Les lieux sacrés seront détruits,
ils sont le crime, le péché d’Israël ;
épines et ronces recouvriront leurs autels.
Alors on dira aux montagnes : « Cachez-nous ! »
et aux collines : « Tombez sur nous ! »
    Faites des semailles de justice,
récoltez une moisson de fidélité,
défrichez vos terres en friche.
Il est temps de chercher le Seigneur,
jusqu’à ce qu’il vienne répandre sur vous
une pluie de justice.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

(Ps 104 (105), 2-3, 4-5, 6-7)

R/ Recherchez sans trêve
la face du Seigneur.
ou : Alléluia !
(Ps 104, 4b)

Chantez et jouez pour lui,
redites sans fin ses merveilles ;
glorifiez-vous de son nom très saint :
joie pour les cœurs qui cherchent Dieu !

Cherchez le Seigneur et sa puissance,
recherchez sans trêve sa face ;
souvenez-vous des merveilles qu’il a faites,
de ses prodiges, des jugements qu’il prononça.

Vous, la race d’Abraham son serviteur,
les fils de Jacob, qu’il a choisis.
Le Seigneur, c’est lui notre Dieu :
ses jugements font loi pour l’univers.

Évangile

« Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël » (Mt 10, 1-7)

Alléluia. Alléluia.
Le règne de Dieu est tout proche.
Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.
Alléluia. (Mc 1, 15)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    Jésus appela ses douze disciples
et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs
et de guérir toute maladie et toute infirmité.
    Voici les noms des douze Apôtres :
le premier, Simon, nommé Pierre ;
André son frère ;
Jacques, fils de Zébédée,
et Jean son frère ;
    Philippe et Barthélemy ;
Thomas et Matthieu le publicain ;
Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ;
    Simon le Zélote
et Judas l’Iscariote, celui-là même qui le livra.
    Ces douze, Jésus les envoya en mission
avec les instructions suivantes :
« Ne prenez pas le chemin qui mène vers les nations païennes
et n’entrez dans aucune ville des Samaritains.
    Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël.
    Sur votre route, proclamez
que le royaume des Cieux est tout proche. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Bien-aimés dans le Seigneur Dieu soit loué en tout temps. Dans l’Évangile de ce jour, Jésus choisit ses disciples ou apôtres et les envoie en mission. Il leur donne la capacité, le pouvoir de guérir les malades et d’expulser les esprits mauvais. Ce qui nous interpelle particulièrement est le fait que Jésus Christ n’envoie pas ses disciples en divagation ou en errance, leur mission est bien ciblée, focalisée et précisée, c’est-à-dire que ces disciples savent exactement où ils doivent aller, ce qu’ils doivent faire et ce qu’ils doivent dire.

Ils doivent aller vers les brebis de la maison d’Israël et non chez les samaritains et les païens (les samaritains sont des étrangers qui ont occupé la terre de Samarie après que le roi assyrien ait emporté les juifs en captivité. Cette population s’était ensuite convertie au judaïsme, mais en partie, ils ont accueilli la circoncision, accepté la Torah, mais ont rejeté tout le reste. Pour cela, les juifs refusaient de faire bon ménage avec eux, ils étaient pour eux des païens). Selon Saint Jérôme, Jésus demande d’abord d’annoncer l’Évangile aux juifs et non aux païens pour que les juifs ne prennent pour prétexte pour ne pas accueillir l’Évangile le fait que ce message soit venu de chez les païens. En plus de savoir où aller les disciples savent ce qu’ils doivent faire, ils doivent guérir les malades, chasser les esprits impurs, et enfin ils savent quoi dire, ils doivent proclamer que le Royaume des Cieux Dieu est tout proche.

Et nous qui nous disons disciples du Christ, appelés et envoyés en mission par notre Baptême et Confirmation, savons-nous où Jésus nous envoie ? ce qu’il nous recommande de faire et de dire ? Ne sommes-nous pas des envoyés qui divaguent au point de prendre le chemin des païens ? Lorsque le disciple ne sait où aller ou a oublié où le maitre l’envoie, ce qu’il l’envoie dire et faire, alors il peut se retrouver chez les païens et abandonner les brebis perdues du Seigneur. Certains disciples arrivés chez les païens, ont fini par oublier leur mission et se sont mêlés aux pratiques des païens. C’est ce qui arrive lorsque le disciple a perdu la connexion avec le maître, lorsque le chrétien ne communique plus avec le Christ qui l’a envoyé.

Lorsqu’un chrétien ne prie plus, ne vie plus les sacrements, moyens par lequel le Christ lui permet de garder vif à l’esprit le lieu et le but de sa mission, alors ce chrétien prendra le chemin des païens et finira par devenir païens ou par redevenir païen. La prière et le vécu des sacrements entretien la relation entre le chrétien et l’Église, corps du Christ, qui l’appelle et l’envoie.

Alors suis-je un envoyé, un disciple, déconnecté ou connecté ? Est-ce que je demeure focalisé où ai-je perdu le nord ?

Prions et demandons au Seigneur la grâce de demeurer des disciples focalisés sur la mission et non des disciples qui se perdent et transforment leur mission de salut en mission de paganisme.

Prions

Seigneur toi qui, par ton fils Jésus-Christ, nous appelle et nous envoie, épargne-nous de prendre le chemin des païens et de nous égarer en chemin. Mais que nous demeurions fidèle à la mission pour laquelle tu nous envoies. Par le même Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

Intercession

Seigneur nous te prions particulièrement pour les disciples égarés au cours de leur mission, ceux qui, en mission se sont plutôt transformés en païens, aide-les Seigneur à retrouver le nord, à retrouver leur conscience missionnaire.

Vierge Marie, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Répondons à ces questions avec l’aide de Notre Dieu : Où est-ce qu’Il nous a envoyé ? Qu’est-ce qu’il nous a recommandé de faire et qu’est-ce qu’il nous a demandé de dire ?

Loué soit Jésus-Christ.

André Kamta Sabang

Communauté des Disciples du Christ Vivant


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 2 =


Read also x