Pour servir le Christ, il faut accepter d’être contredit et tenir ferme sa foi!

Pour servir le Christ, il faut accepter d’être contredit et tenir ferme sa foi!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 12, 49-53)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Je suis venu apporter un feu sur la terre,
et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !
    Je dois recevoir un baptême,
et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli !
    Pensez-vous que je sois venu
mettre la paix sur la terre ?
Non, je vous le dis,
mais bien plutôt la division.
    Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées :
trois contre deux et deux contre trois ;
    ils se diviseront :
le père contre le fils
et le fils contre le père,
la mère contre la fille
et la fille contre la mère,
la belle-mère contre la belle-fille
et la belle-fille contre la belle-mère. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Seigneur, en ce jour, Tu nous révèles la difficulté qui nous attend sur le chemin de la foi, le chemin où tu nous entraînes. Nous ayant invités à être constamment prêts à rendre compte de notre vie, tu nous montres combien nous devons assumer nos choix et les vivre au quotidien avec fermeté. En fait, pour Te servir, nous devons affronter toute épreuve, être prêts à rendre témoignage de notre foi. Et cet appel est encore plus direct quand nous savons que dans nos milieux de vie notre identité chrétienne fait de nous des ennemis à bannir.

En réalité, notre foi fait de nous des ennemis lorsque nous essayons de vivre les valeurs telles la vérité, la transparence et l’amour au milieu de nos frères, de nos concitoyens, alors que l’ambiance socio-politique favorise sans gêne le mensonge, la trahison et la violence.

Toi qui es Lumière et Vérité, Tu nous as introduits dans tes voies, et nous travaillons chaque jour à vivre de ces valeurs dans nos différents milieux d’existence : au travail, à l’école, en famille, etc. Or notre société semble vraiment hostile à la vérité, à la transparence et à l’honnêteté, et ne cesse de nous faire subir insultes, persécutions, venant parfois de nos propres frères. Notre humanité se montre incapable de sublimer les liens biologiques entre frères, parents, beaux-parents, pour vivre d’une fraternité spirituelle universelle fondée sur la vérité, la transparence et l’amour.  C’est donc pourquoi à cause de sa foi, la fille va être reniée par sa mère, le beau-fils renié par son beau-père.

Les ennemis de l’Évangile nous combattent, mais ils oublient que la paix des liens biologiques, la sécurité politique, la tranquillité et la facilité que procure le monde ne sont que des structures « illusoires » et inconsistantes tant qu’elles ne se fondent sur Toi ; car Tu es venu « tuer la haine », détruire les barrières, établir entre les hommes la vraie paix en les faisant les fils du même Père, tous membres d’un même corps qu’anime le même Esprit (cf. Ep 2, 14-18). Tu es venu « rassembler les dispersés » (Jn 11, 52).

Oui Seigneur, Tu nous veux fermes, constants dans notre foi malgré toutes les trahisons, toutes les persécutions, et nous voulons une fois de plus renouveler notre volonté à Te servir partout et en tout, avec total abandon.

Prions

Seigneur, donne-nous de continuer de vivre ton Évangile chaque jour dans ce monde si violent et hostile à la vérité. Aide-nous à demeurer « lumière » malgré les ténèbres de nos péchés et des menaces de nos proches, à ramer à contre-courant du monde ambiant pour que Ton Règne de paix advienne.

Intercession

Prions pour tous ceux qui combattent l’Évangile, pour tous les ennemis de la paix et de la vérité, que le Seigneur éclaire leur cœur afin qu’ils se convertissent et abandonnent les « sécurités illusoires » de ce monde qu’elles soient biologiques ou techniques, pour embrasser  la paix véritable du Christ.

Maman Marie, témoin du Christ, intercède pour nous.

Exercice spirituel

Dénonçons aujourd’hui tout mensonge autour de nous et disons la vérité même si nous sommes insultés et menacés.

Jules Christel Foko Tematio, séminariste étudiant en théologie

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 8 =


Read also x