Que le Seigneur nous trouve à sa venue entrain de faire sa volonté!

Que le Seigneur nous trouve à sa venue entrain de faire sa volonté!
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 12, 39-48)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Vous le savez bien :
si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur viendrait,
il n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
    Vous aussi, tenez-vous prêts :
c’est à l’heure où vous n’y penserez pas
que le Fils de l’homme viendra. »
    Pierre dit alors :
« Seigneur, est-ce pour nous que tu dis cette parabole,
ou bien pour tous ? »
    Le Seigneur répondit :
« Que dire de l’intendant fidèle et sensé
à qui le maître confiera la charge de son personnel
pour distribuer, en temps voulu, la ration de nourriture ?
    Heureux ce serviteur
que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi !
    Vraiment, je vous le déclare :
il l’établira sur tous ses biens.
    Mais si le serviteur se dit en lui-même :
“Mon maître tarde à venir”,
et s’il se met à frapper les serviteurs et les servantes,
à manger, à boire et à s’enivrer,
    alors quand le maître viendra,
le jour où son serviteur ne s’y attend pas
et à l’heure qu’il ne connaît pas,
il l’écartera
et lui fera partager le sort des infidèles.
    Le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître,
n’a rien préparé et n’a pas accompli cette volonté,
recevra un grand nombre de coups.
    Mais celui qui ne la connaissait pas,
et qui a mérité des coups pour sa conduite,
n’en recevra qu’un petit nombre.
À qui l’on a beaucoup donné,
on demandera beaucoup ;
à qui l’on a beaucoup confié,
on réclamera davantage. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Frères et sœurs en Jésus Christ, que la grâce du Seigneur nous accompagne. Dans le texte de l’évangile de ce matin le Seigneur nous rappelle que les biens et les talents, les grâces que nous avons reçus sont à mettre au service des autres d’abord en vue de notre propre conversion et de la conversion des autres.

Le Seigneur utilise une parabole, comme souvent d’ailleurs pour parler à ses disciples.  Il nous présente un intendant à qui un maitre de maison à confier sa maison et son personnel et qui est chargé de leur distribuer la nourriture à temps. Cet intendant, c’est chacun d’entre nous, disciples du Christ, qui a accepté d’être des témoins de l’évangile de Dieu dans le monde, d’être des représentants de l’amour de Dieu dans le monde.

Dieu nous a donné des talents, des grâces, des connaissances et tout cela doit nous servir à mieux l’annoncer, à le faire connaître au milieu de nos frères et sœurs. En effet, notre OUI du baptême est un grand pas pour le salut, mais nous ne devons pas nous limiter à cet acte de foi. En plus de cela, de notre présence effective à l’église, nous devons travailler de façon permanente et continue à mettre en pratique la parole de Dieu, à faire sa volonté.

Le disciple de Jésus est au service des autres. Jésus n’est pas un prétexte pour s’enrichir au détriment des autres, mais une source infinie de grâces qui veut utiliser chaque chrétien pour bénir l’humanité. Chacun est alors une passerelle que Dieu utilise pour agir dans la vie de son entourage, de ses frères et sœurs. Ce que Dieu nous donne n’est pas pour nous seul, mais aussi et surtout pour les autres. Sommes-nous riches ? Eh bien, la grâce de notre richesse doit être mise au profit des plus pauvres. Sommes-nous intelligents ? Eh bien, la grâce de notre intelligence ne doit pas être un prétexte pour se moquer des moins intelligents, mais doit être mise au service de ceux-ci.

Par ailleurs, nous ne devons jamais prendre pour prétexte que nous avons déjà beaucoup servi les autres ou encore qu’ils n’ont pas été reconnaissants, car c’est par le service et le don gratuit de nous-même pour les autres que nous nous convertirons jusqu’à la fin de nos jours sur la terre. Ce chemin terrestre est constitué de plusieurs étapes, la fin d’une étape marquant le début d’une autre. Et donc il faut toujours aller plus loin, sans jamais se lasser, dans l’attente du jour où notre Divin Maître viendra nous visiter et nous demander des comptes. De ce fait, l’arme qui nous est utile est notre endurance, notre persévérance sans laquelle nous pouvons nous lasser, avec pour conséquence négative de nous retrouver facilement sur le chemin de la perdition.

Examinons notre vie. Quel type de serviteur sommes-nous, de bons ou de mauvais serviteurs ? Est-ce que nous sommes ces serviteurs-là qui veillons jour et nuit dans l’attente de leur maître ? Ou alors estimons-nous que nous avons déjà beaucoup servi le Seigneur et que ça suffit ? Est-ce que nous nous décourageons à cause de la nuit qui est longue c’est-à-dire à cause des obstacles que nous rencontrons le long du chemin ?

Prions

Père Très Bon, nous te rendons grâce pour ton immense gloire. Tu ne veux pas notre perte c’est pourquoi tu nous invites à être de bon serviteurs, ceux-là qui attendent sans distractions leur Maître et qui se mettent continuellement au service des autres. Daigne dans ta bienveillance, nous aider à travailler notre vie de foi et de conversion et à prendre la résolution de travailler à devenir meilleur demain plus qu’aujourd’hui. Épargne nous du découragement ainsi que du sentiment de la saturation dans ton service et celui du prochain, amen.

Intercession

Divin Sauveur, nous te prions pour tous ceux qui ont une lourde charge et pour ceux qui ont une responsabilité particulière dans ton Église, afin que tu les aides à ne jamais perdre de vue que c’est le moyen par lequel tu te glorifie et les sanctifie, amen.

Sainte Vierge Marie, viens à notre secours.

Exercice spirituel

Faisons le 5e mystère glorieux pour demander au Seigneur la grâce de la persévérance dans le service des autres, pour ne pas nous lasser dans notre cheminement à sa suite, ou nous détourner de e chemin.

Goumkem Tameza Berthille

                          Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 + 12 =


Read also x