Méditation des Mystères douloureux Février 2021

Méditation des Mystères douloureux Février 2021
  •  
  •  
  •  
  •  

image_pdfTélécharger en PDF

Premier mystère : l’agonie de Jésus au Jardin de Gethsémani

Texte : Mt26, 36-46

Méditation : La prière fortifie notre âme et nous fait vaincre toute tentation

Seigneur Jésus, chaque évènement de ta vie humaine est pour nous un moyen de sanctification et de divinisation. Tu entres bientôt dans la phase la plus difficile de ton ministère. Tu dois donner ta vie pour le salut du monde. Tu ressens en toi, dans ta chair, une résistance à la souffrance. Comme la chair n’aime pas souffrir ! Cette résistance est si forte qu’elle est le prétexte du diable pour t’éloigner de la volonté de ton Père, celle d’aimer et de donner ta vie pour le salut du monde. Tu t’en sors, mais pas en te lamentant sur ton pénible sort, mais en priant et en demandant le secours de ton père.

Seigneur les tentations sont le lot de notre quotidien. La peur de souffrir est un sentiment que nous éprouvons constamment. Cependant, lorsque nous sommes dans de telle situation, nous n’avons pas le courage d’emprunter ton chemin de prière et de persévérance. Nous nous lamentons, nous révoltons, et enfin succombons à la tentation. C’est ainsi que nous nous compromettons et acceptant de suivre les chemins de la chair et de ses faiblesses et en abandonnant le glorieux combat spirituel. Combien de fois avons succombé à la tentation par simple tiédeur spirituelle, par manque de volonté de t’appeler au secours ?

Seigneur nous te prions de ne point nous laisser entrer en tentation, mais délivre-nous de la paresse spirituelle qui nous empêche de recourir à toi en temps de tribulation.

Vierge Marie, intercède pour nous.

Intentions

Avec Astride Noumbi nous te prions Seigneur pour tous les pauvres, les indigents dans le monde. En particulier ceux qui vivent sous le poids de la dette. Donne-leur, nous t’en prions le nécessaire afin qu’ils remboursent les dettes contractées et vivent sans craintes du lendemain.

Deuxième mystère la flagellation de Jésus

Texte : Jn19, 1

Méditation : La grâce de souffrir pour les autres

Seigneur Jésus, alors que tu es innocent, Pilate te fait flageller par les soldats. Ta souffrance est une souffrance voulue, choisie et donnée par amour pour nous. D’une souffrance qui semble t’être imposée, tu as fait le plus grand don à l’humanité, tu as accepté par amour pour nous de souffrir, de souffrir injustement afin de porter aussi nos souffrances, nos péchés. Seigneur quel amour!

Apprend nous à aimer comme toi, nous qui avons du mal à nous donner, du mal à accepter la moindre contrariété des autres, du mal à souffrir pour les autres, à accepter une souffrance par amour pour les autres. Seigneur donne nous de donner sens aux souffrances que nous endurons, en les acceptant et en les transformant en offrandes sur l’autel de ta croix. Donne nous comme toi de nous donner vraiment, donner de notre temps, donner de notre énergie, accepter d’être dérangé, accepter de souffrir un peu et même beaucoup si cela peut permettre le salut de notre frère, d’être même humilié, rejeté, si cela peut permettre le bonheur de l’autre.

Que ton exemple à ta flagellation soit pour nous un moyen de conversion à l’amour vrai et inconditionnel qui sait transformer tout mal en bien.

Sainte Vierge Marie, intercède pour nous.

Intentions

 Seigneur nous te prions pour tes serviteurs consacrés dans le monde, en particulier pour le pape François, donne lui Seigneur la force de toujours savoir enseigner ton peuple selon ton commandement et surtout protège le et garde le en santé.

Nous te prions pour tous les évêques du Cameroun, nous te prions pour leur conversion, la conversion de ceux qui sont passés dans le camp ennemi, protège ceux qui résistent encore au mal et purifie ton église dans notre pays afin qu’elle soit la lumière pour chasser les ténèbres qui nous ont envahi.

Nous te prions également pour tous les prêtres du monde entier, particulièrement pour l’abbé Patrick Nkouchou Ngounou, pour les prêtres qui soutiennent Christus Vivit, l’abbé Gilbert Montse, Patrick Mogisho, Père Thibault, Père Folifack, l’abbé Paul Gaël, l’abbé Blaise, l’abbé Olen, l’abbé Steven, que ta grâce les accompagne et les soutienne dans leur différents ministères.

Troisième mystère douloureux : le couronnement d’épine

Texte : Mt 27, 27-31

Méditation : Accepter l’humiliation au nom de Jésus

Jésus notre sauveur et notre Dieu, tes bourreaux multiplient à ton encontre des tortures. Après t’avoir infligé des coups de fouet, ils soumettent ta tête sacrée à l’épreuve. Avec une couronne d’épine, ils te transpercent la tête. Cette tête qui n’a tout au long de ta vie que pensé le bien. En plus ils se moquent de toi en te frappant d’avantage, mais toi tu gardes un silence d’amour et de miséricorde.

Seigneur, nos têtes ne sont pas toujours le siège des bonnes pensées comme la tienne, elles pensent souvent et même très souvent le mal, elles méditent le mal à longueur de journée. Face aux insultes et moqueries, nous pensons très souvent à la riposte, le silence est dur pour nous. Lorsqu’on nous raille, nous raillons plus, lorsqu’on nous rabaisse, nous cherchons à nous défendre et à nous élever nous-mêmes.

Seigneur aide-nous à garder un silence d’amour et de miséricorde  face aux insultes et humiliations des autres.

Vierge Marie, femme humble, intercède pour nous.

Intentions

Nous te prions pour toutes les familles de la terre. Daigne les protéger face aux menaces des enlèvements d’enfants et de viol. Nous te prions particulièrement pour les nombreux enfants retrouvés dans un avion intercepté par le gouvernement tchadien. Daigne Seigneur aider à faire la lumière sur cette situation, donne les voies et moyens pour que chaque enfant regagner sa famille.  

Nous te prions pour Andelson Oinguela et sa famille accorde aux enfants de réussir à leurs examens, accorde le repos éternel à Oinguela Célestin, et tous les autres défunts de cette famille.

Avec Junior SAKOUE, nous te confions Seigneur tous les malades du monde entier, ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur âme. Puisses-tu leur accorder la guérison et la paix.

Quatrième mystère : le portement de la croix

Texte : Lc 23, 26-31

Méditation : La grâce de porter nos croix avec joie

Seigneur alors que tu es sur le chemin de la crucifixion, les femmes de Jérusalem pleure ton sort, elle te voit condamné, rejeté, malheureux. Elles ne comprennent pas que toi, tu as accepté et même choisi ta croix. Elles ne comprennent pas que la croix est le chemin inévitable vers le salut et la rédemption, que la croix est un instrument de rédemption.

Seigneur elles sont comme nous, notre plus grande difficulté n’est généralement pas notre croix, mais notre regard sur la croix. Quand une difficulté survient, nous essayons de la refuser ou nous la subissons, pourtant tu nous montres un autre chemin, celui de l’acceptation de cette souffrance, de l’acceptation et d’un regard positif sur la souffrance qui n’est qu’une opportunité pour nous de te ressembler davantage, de devenir plus humbles, de nous épurer et de grandir dans notre foi. La croix n’est pas une malédiction, mais une grâce qui nous rend davantage semblable à toi.

Donne nous de porter nos croix avec joie, de les accepter, de les aimer même et de les porter avec patience sachant que ce qui suit est la résurrection, la gloire de Dieu manifestée.

Sainte Vierge, prie pour nous.

Prions

Seigneur, nous te prions pour toutes les initiatives laïques dans le monde pour annoncer ton évangile au monde, particulièrement pour toutes les initiatives numériques telles que Aleitea, Hozanna, Christus Vivit, Kto afin qu’elles soient toujours par ta grâce et le soutien des chrétiens dans le monde, un soutien pour la foi de tous ceux qui te cherchent et qui ont soif de toi dans le monde et un moyen pour d’autres de te découvrir.

Nous te prions également particulièrement pour la paroisse Saint Justin de Dschang, accorde lui la grâce d’un renouvellement spirituel et soutiens tous ceux qui s’engagent pour animer la vie paroissiale, remplis les de ton Esprit Saint.

Cinquième mystère douloureux : Crucifiement et mort de Jésus sur la croix

Texte : Luc23, 39-43

Méditation : Le Dieu de miséricorde nous pardonne lorsque nous nous repentons

Seigneur Jésus ton amour pour nous nous t’a conduit jusqu’à la croix. Et même en croix, tu continues à nous pardonner et à nous libérer. Ce bon larron a bénéficié en dernier de ta miséricorde et en premier de ton salut. Qu’a-t-il fait pour avoir un tel mérite Seigneur ? Il s’est repenti. Il a accepté qu’il était pécheur, il a reconnu son péché et t’a demander pardon. Toi l’Agneau de Dieu qui efface le péché du monde et sauve le monde, tu l’as pardonné et l’as sauvé.

Seigneur nous sommes de pécheurs, mais très souvent des pécheurs qui s’endurcissent dans le péché. Nous n’avons pas toujours la bonne conscience pour reconnaître nos péchés et te supplier de nous pardonner, notre cœur manque de repentance.

Seigneur, accorde-nous un cœur repentant afin que nous sachions examiner notre conscience et notre vie pour voir nos péchés et te demander la grâce du pardon. Et si nous le faisons, Seigneur, pardonne-nous nos offenses, ne nous laissent pas mourir de notre mal, nous t’en supplions.

Vierge Marie, Sainte mère de Dieu, intercède pour nous.

Intentions libres

Christus Vivit


  •  
  •  
  •  
  •  

admin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 12 =


Read also x